éditorial de la semaine

Je veux voir Dieu

 

Le bienheureux Marie-Eugène de l’Enfant Jésus a intitulé l’un de ses livres : « Je veux voir Dieu ». C’est un ouvrage majeur de la littérature spirituelle chrétienne qui trace un itinéraire de croissance pour devenir un homme de Dieu.

Tout chemin rencontre des difficultés, des fatigues. Les pèlerins à vélo qui ont roulé ce samedi avec le père Pierre vers la cathédrale de Chartres l’ont bien expérimenté. Mais en arrivant au bout de leur route, ils ont eu la joie de prier et de se laisser couvrir par la bénédiction de Notre Dame.

Notre vie de chrétien est un chemin. On part des ténèbres pour aller vers la lumière. C’est comme un homme qui passe une semaine dans une grotte sans un rayon de lumière. Lorsqu’il décide de sortir, il doit le faire par paliers, sinon la lumière du jour risque de lui détruire la rétine. Depuis notre baptême nous continuons notre route vers la pleine lumière. Ne brulons pas les étapes, laissons le Seigneur nous convertir petit à petit. Aimons-le avec force et notre prochain comme nous même. Et continuons à chercher le visage de Dieu : il est réellement présent dès ce bas monde.

 

Que la Lumière des fêtes pascales qui approchent nous ouvrent les yeux pour voir Dieu et l’aimer dans notre prochain !

Père Bernard Miclescu